Soirée – La statuomanie, de l’empire aux années folles

Histoire de l’Art autour d’un vin.

La Statuomanie est un phénomène qui a commencé avec la monarchie de juillet. D’abord ironique, le terme désignait cette volonté étatique de peupler l’espace public de sculptures pour commémorer les grands hommes et les évènements. A cette époque, la sculpture est politique, elle incarne un récit national, on veut forger les esprits ! Pourtant, le phénomène va prendre une ampleur inédite et devenir un véritable phénomène de l’Histoire Nationale jusqu’à la première guerre mondiale. Cet intérêt national pour la sculpture a permis l’émergence de talents incroyables, qui ont pu faire école et développer un savoir-faire unique : David D’angers, François Rude, Alexandre Falguière, Ernest Guilbert, Henri Chapu… Cette expertise a diffusé dans toute l’Europe, et après l’Italie, la France est devenue le premier pays où les sculpteurs de tous horizons venaient apprendre.

Ces sculptures peuplent notre espace public et ont changé nos villes, nos cimetières, nos musées. Ces sculpteurs ont formé les modernes. Sans eux, ni de Rodin, ni de Maillol, ni de Bourdelle… Tous ont pourtant été oubliés, car leur manière de sculpture est passée de mode. Le musée d’Orsay leur fait encore honneur, mais leur histoire est encore à faire !

Au cours de cette conférence nous replongerons dans le XIXème siècle, incroyable effervescence de l’émergence de l’industrie, l’exode vers les villes, mais aussi fin de l’empire et naissance de la République. Haussmann  rebattit les villes, on les aménage de sculptures, à la gloire des grands hommes, pour commémorer des évènements, ou pour porter des symboles. La sculpture joue un rôle de premier plan. C’est alors, une affaire d’état et les sculpteurs reçoivent les plus hautes distinctions de la République.

C’est avant tout, une époque de maîtrise technique inégalée, associée à une incroyable créativité.

Dans cette conférence, nous découvrirons quelques chefs d’œuvres oubliés et ferons renaître, le temps d’une soirée, la mémoire de ces grandes gloires.

“Sculpter est d’abord affaire de récit. S’intéresser à l’Histoire de la sculpture, c’est s’intéresser à l’Histoire des peuples, des cultures. Savoir qui l’on est c’est savoir d’où l’on vient.

Ces conférences sont le prétexte pour moi à une exploration passionnée que je vous fait partager autour d’un verre.”

Grégory Poussier

Date

26 Avr 2024

Heure

20h00

Tarif

€10.00
Le Créatoire

Lieu

Le Créatoire
1, rue de la République 11320 Montmaur

Atelier - Ecole d'Art

Grégory Poussier

Organisateur

Grégory Poussier
Téléphone
+33(0)6 77 07 74 35
Email
contact@gregorypoussier.com
Site Web
http://www.gregorypoussier.com

Sculpteur & Peintre professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *